Week-End aux Baux de Provence

16 Juin
Panneau les Baux de Provence

Pour l’anniversaire de Greg je lui fait la surprise d’avoir réservé un week-end aux Baux de Provence.

Départ le samedi matin pour cette belle région.

L’hôtel le Fabian des Baux nous attend à partir de 15 heures. On arrive après environ 2 heures de route. Il est encore trop tôt pour aller à l’hôtel. On va donc se balader aux Baux.

On aperçoit tout en haut le château. C’est très impressionnant.

Les baux vu de la route

Les Baux de Provence fait parti des plus beaux villages de France.

 

On doit maintenant se garer. Il y a de nombreux parkings. Nous nous garons en bordure de route, un peu loin du village. Il faut bien sur payer, ce n’est pas gratuit : tarif unique de 5 euros sans limite de temps.

Les rochers ont des formes assez étranges mais cela fait parti du charme.

Rocher forme étrange

Il y a énormément de vent. Il souffle en rafale. Il fait un peu froid malgré le beau temps.

La route pour accéder au village grimpe drôlement. Avec le vent c’est plutôt pénible. On est essoufflé quand on arrive en haut.

Route qui monte aux Baux

La vue est vraiment sympa. Les rochers, la verdure et les maisons nichées au flanc de la colline.

Vue des Baux

Vue des Baux

maison flan de colline

On déambule dans le village. Il y a bien sur beaucoup de commerces, c’est très touristiques, mais aussi de très beaux monuments.

Biscuits, huiles d’olives, poteries, nougat, bibelots, restaurants, snacks, bijoux etc…..

Biscuiterie aux Baux

Boutique aux Baux

Les rues sont pavées, les maisons sont anciennes. C’est très médiéval.

Rue des Baux

Rue pavée des Baux

On va de boutiques en boutiques. On rentre dans certaines. On admire les maisons et les allées.

Maison les Baux

Rue des Baux

Il est l’heure de manger et en plus avec le vent qui souffle très fort se mettre un peu à l’abri cela va nous faire du bien.

On choisit un restaurant en regardant les cartes. Je n’ai fait aucune recherche avant.

Notre choix se porte sur le restaurant le Café du Musée avec le plat du jour à 14 euros.

Restaurant les baux

Le restaurant est bien. On nous installe à une table près d’une baie vitrée. La vue est super sympa.

Café musée des baux

Vue du café du musée

On commande le plat du jour, travers de porc avec frites.

Travers de porc

En dessert Greg prend un café gourmand avec glace vanille, biscuit, bonbon de chocolat, tiramisu et crumble aux pommes.

Café gourmand

On a bien mangé. Le rapport qualité prix est très bien. Le service est rapide malgré le monde.

Nous voilà reparti. On va affronter le vent qui souffle vraiment très fort. On va visiter le château.

Arrivée au château des Baux

Tarif 10 euros par personnes. On nous propose un pass avec la visite de la carrière des lumières mais cela ne nous tente pas d’y aller. On nous donne un petit prospectus avec les détails de ce que l’on va voir pendant la visite.

Notre visite commence par les armes de guerre. C’est très impressionnant de voir ces énormes machines et de ce dire qu’elles ont servies à l’époque.

Vue sur les catapultes

Catapulte

On arrive sur un grand paris où la vue est magnifique. Par contre le vent souffle et cela rend la balade moins agréable.

Vue sur le château des Baux

Les vestiges d’un moulin.

Vestiges d'un moulin

La vue est magnifique. On voit les Alpilles.

Vue du parvis du château

Une autre machine de guerre, une catapulte.

Catalpulte

Photo reconstitution catalpulte

On grimpe encore pour accéder au château.

Greg grimpe au château

Avant d’arriver on voit un bélier, autre arme de guerre.

Bélier arme de guerre

Bélier arme de guerre

La montagne est les rochers sont très impressionnants.

Rochers château des Baux

Dès notre arrivée on fait un bon dans le passé. Il y a d’ailleurs un spectacle. Des acteurs en costume d’époque nous explique les armes et leur maniement.

Il y a des cabanes en bois où des personnes reproduisent les ateliers de l’époque, tailleur de pierre, fabricant d’armes,  tanneur de peaux.

Atelier tailleur de pierres

Fabriquant d'armes

Le tailleur de pierres m’invite à rentrer dans sa cabane ou voir son travail de plus prêt.

Sculpteur de pierres

On laisse le tailleur de pierres travailler et on reprend notre balade.

Il y a toujours autant de vent. Plus on grimpe plus la vue est belle.

Vue d'en haut du château

Vue d'en haut du château

On ne va pas jusqu’au sommet du château vers le donjon. Il y a beaucoup trop de vent. J’ai trop peur et le chemin est escarpé.

En redescendant on découvre l’activité tir à l’arbalète. On laisse la place aux enfants. Mais je ne résiste pas à prendre une arbalète dans mes mains.

Moi et l'arbalète

Cette visite est très sympa mais je pense que cela aurait été plus agréable à faire avec moins de vent.

On passe aussi devant des habitations troglodytes.

Habitation troglodyte

On quitte le château pour retourner dans le village. On va rentrer dans l’église.

Saint Vincent des baux

On visite une autre église qui a toute été repeinte et les fresques sont très belles.

Fresques église

Le vent nous a épuisé. Greg doit aussi travailler un peu. On va donc aller vers notre hôtel.

Je vous invite à cliquer sur ce lien pour découvrir l’hôtel Fabian des Baux.