Ile Sainte-Marie : le Paradis Tropical de Madagascar

11 Fév
iles

Article invité

Au large de la côte est de Madagascar existe un petit bout de terre de 5 km de large et de long préservé du tourisme de masse, connu sous le nom l’île Sainte-Marie. Ce joyau malgache est réputé pour son décor idyllique constitué de plages désertes et une succession de petits villages aux cases en ravenala. Il attire chaque année des milliers de touristes grâce au nombre d’activités qu’on peut y faire.

Une promenade, à pied, à vélo, en moto ou en voiture, tout le long de la localité permet par exemple aux voyageurs du monde de voir le site sacré du Phare Albrand, la citadelle de la Compagnie des Indes et le cimetière des pirates.

Le Parc botanique et zoologique Endemica est aussi un incontournable de la Sainte-Marie. Cet endroit abrite une bonne partie de la faune et de la flore endémiques de l’île. Un parcours guidé dans le parc permet aux visiteurs d’observer de beaux serpents, des caméléons, des lémuriens et des tortues.

D’autre part, un voyage sur mesure à Madagascar offre également aux vacanciers l’occasion de s’adonner au snorkeling ou faire de la plongée dans le lagon de l’île Sainte Marie. Cette escapade sous marine permet aux aventuriers de découvrir une importante construction corallienne que l’on ne peut trouver nulle par ailleurs.

Amateurs ou professionnels peuvent, une fois équipés d’un simple tuba, apercevoir dans les sites spécialisés de nombreuses espèces de poissons tropicaux qui côtoient des tortues de mer dans un jardin de corail intact. Un spectacle à ne pas rater au cours d’une vie.

Les touristes plus curieux peuvent entre autres essayer la plongée de la pointe Albrand, au nord de l’île. Là, ils verront des aigles de mer, des mérous, des raies, des pointes noires, des poissons-napoléons, etc. Sinon, ils n’ont qu’à se rendre aux îles de sable et y passer une journée combinant plongée et farniente.