Chikungunya : Comment s’en protéger efficacement ?

02 Juin
chikungunya

Le chikungunya est une maladie infectieuse tropicale transmise à l’homme par la piqure d’un moustique tigre infecté. Il est très présent en Asie, en Afrique, en Amérique, dans les Caraïbes et dans l’océan Indien.

Depuis 2004, il est arrivé en Europe. Le chikungunya est présent dans le sud de la France où plusieurs départements sont concernés par cette maladie transmise par ce moustique noir à rayures blanches.

Il n’existe pas à l’heure actuelle de traitement contre le chikungunya. Mais quelques gestes permettent de s’en protéger.

Comment se transmet le chikungunya ?

Le chikungunya se transmet d’homme à homme. Comment ? C’est très simple. Un moustique tigre qui est sain va piquer une personne déjà infectée par le virus. Au bout de quelques jours, le moustique devient infecté et donc contaminant.

C’est en piquant une autre personne qu’il va transmettre le chikungunya. Une personne ayant cette maladie peut donc contaminer un moustique qui va piquer d’autres personnes et ainsi de suite.

C’est ainsi que se propage la maladie. La personne est contagieuse dès qu’elle se fait piquer, même avant que n’apparaissent les premiers symptômes.

Quels sont les symptômes du chikungunya ?

Les premiers signes de la contamination arrivent entre 4 à 7 jours après la piqure du moustique tigre :

  • La fièvre est le premier symptome. Elle peut être élevée subitement (+ de 38,5°C).
  • Des douleurs articulaires intenses apparaissent. Elles se localisent principalement au niveau des poignets, des chevilles et des phalanges.
  • Des courbatures peuvent être constatées obligeant la personne à marcher voûtée. C’est d’ailleurs de là que vient le nom « chikungunya » qui signifie la maladie de l’homme courbé.
  • Des maux de tête et des nausées sont très fréquents.
  • Plus rarement des boutons rouges qui peuvent faire penser à une rougeole apparaissent.

Les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées mais également les personnes souffrant de diabète ou d’insuffisance cardiaque sont les plus fragiles face au chikungunya. Des complications peuvent alors apparaître pour ces personnes.

Si vous êtes contaminé par le virus, il faut boire beaucoup d’eau et prendre du paracétamol pour la fièvre. Attention, il ne faut surtout pas prendre d’aspirine ou d’anti-inflammatoires car ils augmentent le risque d’hémorragie.

Sachez enfin que la plupart des malades sont guéris au bout d’une semaine mais les douleurs articulaires peuvent, elles, durer plusieurs semaines.

Comment s’en protéger ?

Il n’existe aucun traitement efficace contre le virus. La seule et unique façon de se protéger de celui-ci est d’éviter de se faire piquer par un moustique tigre contaminé.

Pour vous protéger des piqures de moustiques tigres :

  • Ne pas laisser d’eau stagnante dans les coupelles de pots de fleurs, dans les gouttières, les arrosoirs et tous les objets susceptibles de se remplir d’eau. En effet, c’est dans les eaux stagnantes que se multiplient les moustiques. Les femelles peuvent pondre jusqu’à 250 œufs tous les deux jours.
  • En parallèle, il faut éviter de se faire piquer par un moustique contaminé. Pour cela, il est conseillé, si vous habitez dans une zone où le moustique tigre est très présent, de porter des vêtements qui couvrent la peau : t-shirts à manche longue, pantalons longs.
  • Mettez des moustiquaires aux fenêtres.
  • Utilisez un produit anti-moustiques (répulsif spécial moustique tigre) que vous vaporisez sur la peau mais également sur vos vêtements.
  • Le moustique tigre n’aime pas la froid. La climatisation est donc un moyen efficace de l’empêcher de rentrer chez vous et de lui faire rebrousser chemin !

La prévention du chikungunya est la meilleure mais surtout la seule solution qui permet d’éviter d’être contaminé par le virus.

Conclusion

Le chikungunya est une maladie qui dans la plupart des cas est bénigne. Cependant, lorsqu’une personne est contaminée, il est important qu’elle se protège afin d’éviter d’être piquer par un moustique sain qui pourrait ensuite contaminer son entourage.

Sachez que le moustique tigre est assez casanier et vit donc près des habitations. Il est très actif le matin et en fin d’après-midi.

En vous protégeant et en évitant qu’il se multiplie près de votre habitation, vous mettez toutes les chances de votre côté pour ne jamais avoir la maladie du chikungunya.